Nicolas Belorgey
Sciences sociales - Social Sciences

Belorgey Nicolas, 2011, « Le "nouveau management public" comme néomachiavélisme. Une ethnographie du travail de consultants dans les hôpitaux français. », Congrès de l'Association française de science politique, ST 27, Strasbourg, Mercredi 31 août 2011.

    Cette communication propose une comparaison étroite entre deux matériaux : d’une part, le texte du Prince, d’autre part, le travail de consultants privés agissant pour le compte de la puissance publique dans des hôpitaux, aujourd’hui en France, afin de les « réformer ». Ce travail est objectivé à partir de deux sources : un manuel de « conduite du changement » et l’observation semi-participante de consultants à l’œuvre. Cette comparaison permet de faire ressortir, au-delà des connotations négatives dont le charge le sens commun et des quelques allusions à Machiavel qu’on peut trouver dans des écrits indigènes, la très grande affinité qui existe entre l’un des textes canoniques de la philosophie politique et les recompositions actuelles de l’action publique : interrogation sur la présence et sur l’utilité de mercenaires pour mener à bien une politique, rejet de méthodes essentiellement juridiques ou morales de gouvernement, pragmatisme dans la mise en œuvre. Par rapport au machiavélisme traditionnel, les acteurs actuels de la politique publique hospitalière innovent cependant sur plusieurs points : remplacement de la violence physique par la violence symbolique, passage de processus disciplinaires à des dispositifs de sécurité reposant sur la notion de population et tirant parti de « l’économisation » du secteur public.

(site web
        lié)